• UNSA SAPAP

CSE DÉCLARATION du 21 janvier 2021


L’UNSA-SAPAP en tant qu’Organisation Syndicale Représentative a pris ses responsabilités

en novembre 2020 en signant seule l’Accord de Performance Collective. À ce titre, l’UNSA-SAPAP priorisait le maintien de l’emploi jusqu’en 2023, s’engageant ainsi dans la défense et la préservation de l’intérêt des salariés d’Aéroports de Paris.

L’UNSA-SAPAP, force de propositions, a contesté et a combattu les mesures pérennes proposés dans l’accord de performance collective initial.

Consciente que certaines mesures étaient très pénalisantes pour l’ensemble des salariés,

l’UNSA-SAPAP a négocié de multiples clauses de revoyure permettant ainsi d’en limiter leurs effets dans le temps et d’en rendre la plupart réversibles. La garantie de l’emploi de trois ans s’accompagnait en contrepartie d’une baisse équilibrée et équitable de la rémunération pour tous, sans stigmatiser une catégorie ou un rythme horaire.

La crise sanitaire mondiale sans précédent à laquelle nous sommes confrontés entraîne l’accélération d’une reconversion industrielle due aux enjeux climatiques et à l’émergence d’un nouveau modèle économique. Le développement international n’a pourtant pas été stoppé, encore aujourd’hui possible selon la Direction, alors que les plateformes parisiennes sont exsangues, elles devront, seules, faire face à leurs difficultés.